Apprendre à devenir un vrai leader

On parle de certains managers ou directeurs en disant qu’ils sont des meneurs d’hommes, c’est-à-dire qu’ils sont capables d’être de véritables premiers de cordée en tout temps, que rien ne les arrête et qu’ils sont en mesure de faire avancer tout un groupe de personnes dans le même sens. C’est en général un compliment , même si cela ne prend pas en considération autre chose : être un vrai leader, ce n’est pas être uniquement quelqu’un qui sait diriger les autres. Cela requiert en effet d’autres qualités humaines, qui ne sont pas moins importantes, en particulier dans le cadre de la vie professionnelle.

Devenir un bon leader, cela s’apprend

Une entreprise n’est pas une troupe de soldats, auxquels il convient de donner des ordres. C’est un groupe de professionnels qui, s’il convient de leur donner des directives, ont été choisis pour leurs compétences spécifiques. Ils ont été triés en fonction de ce qu’ils savaient faire et l’on compte sur eux pour mener à bien les tâches qui leur sont confiées. Mais il faut pour cela un peu plus que la seule capacité à commander. Être un leader, dans la société moderne, c’est avoir la capacité de mener des projets complexes, en prenant en compte de nombreuses données différentes et cela s’apprend en suivant une formation adéquate.

Savoir gérer une équipe de professionnels

Le but, quand on est un leader au sens moderne du terme, est de réussir à fédérer autour d’un projet, à faire en sorte que chacun s’investisse parce que l’on a réussi à lui en donner l’envie. Il faut que chacun trouve son intérêt, lorsqu’il s’agit de prendre en charge un projet à plusieurs. Or il n’est pas toujours aisé de parvenir à motiver à ce point tous les membres d’une équipe. Seul un bon leader, qui sait comment communiquer avec chacun, est en mesure de faire en sorte que tout le monde le suive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *