Comment éviter la déperdition thermique ?

L’utilisation du chauffage occupe une partie importante de la consommation énergétique d’un ménage. De ce fait, dans chaque foyer, une utilisation moindre de cette source de dépense permet de réaliser des économies financières. Pour ce faire, la solution idéale serait d’éviter la déperdition thermique. Quels sont les procédés utilisés pour lutter contre la déperdition de chaleur ?

Isolation de la toiture

Pour lutter contre la déperdition thermique dans votre habitat, le toit est le premier axe à isoler. En effet, 30 % des pertes de chaleur se font par la toiture. Ainsi, il est primordial de réaliser l’isolation de cette partie de votre maison avant de procéder à l’isolement du sol et des murs. Il est recommandé de débuter par l’extérieur de la toiture puis de réaliser l’isolation des combles pour empêcher une perte de la chaleur accumulée au niveau du toit.

Les combles constituent également une section importante pour éviter la déperdition thermique. L’isolement des combles habitables est plus onéreux que celui des châssis perdus. Néanmoins, il est impératif de réaliser les deux opérations pour obtenir le résultat escompté. De plus, vous pouvez vous renseigner pour bénéficier d’un programme d’isolement gratuit pour les combles perdus. De ce fait, vous pourrez consacrer votre budget à l'isolation des châssis habitables.

Isolation des murs et du sol

Une température ambiante au sein de votre foyer apporte confort et bien être aux résidents. Une fois que l'isolation de votre toiture est effectuée aussi bien en interne qu’à l’extérieur du toit, vous pouvez vous intéresser aux autres sources de déperdition thermique de l’habitat. En effet, en dehors du toit, les murs provoquent également une perte de chaleur. Ainsi, il faut penser à bien isoler les murs intérieurs et extérieurs qui séparent les différentes pièces de la maison.

L’opération vous permet d’empêcher les transmissions de chaleur superflues et d’obtenir une meilleure isolation phonique. Au cas où votre habitat dispose d’un sous-sol, n’omettez pas d’isoler le sol du rez-de-chaussée ainsi que le toit de la cave. Par ailleurs, vous pouvez optimiser l’isolation en optant pour des équipements ayant de bonnes performances thermiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *