Comment lutter contre les frelons ?

Le frelon est un véritable prédateur d'insectes. Il est de plus en plus présent en France et c'est assez inquiétant, car son venin est toxique notamment pour les personnes fragiles, les enfants. En Europe, on distingue deux variétés de frelons, l'Asiatique et l'Européen. Il se différencie par leurs couleurs et leur agressivité, d'où l'intérêt d'adopter un piège à frelon.

Comment détruire un nid ?

Le frelon européen possède un abdomen rayé de jaune et de noir. Le frelon asiatique a un abdomen brun avec un segment jaune orangé. Les frelons européens font leurs nids dans les arbres morts, les cheminées, les bâtiments. Quant à l'Asiatique, ils fabriquent des nids pouvant atteindre facilement plus d'un mètre de haut et ils abritent plus de 4000 individus chacun. Les piqûres de frelons sont toujours dangereuses. Il est donc primordial de s'en débarrasser rapidement. Cette opération reste très risquée. L'intervention d'un professionnel est fortement requise, car il possède les techniques et les équipements de protection. En fonction de l'emplacement du nid, les experts peuvent employer différents traitements comme la pulvérisation d'insecticides. Le frelon asiatique en quelques années a envahi le territoire français, se nourrissant d'abeilles et faisant ainsi le désespoir des apiculteurs.

Le piège à frelons

Les frelons et autres guêpes sont des hôtes indésirables. Afin de les repousser, le piège peut être une alternative naturelle et bio. Le liquide présent dans le piège prêt à l'emploi est très attractif. C'est un mélange concentré d'extraits de plantes et d'actifs naturels. Il n'aura aucun effet sur les abeilles, car elles ne sont pas attirées par ce liquide. Le nid de frelons ressemble à du papier mâché dans un ton grisâtre. Il est de forme conique et de taille variable selon l'espèce. Les frelons peuvent élire domicile sous les toits causant ainsi des dommages sur les arbres, dans les haies ou sur les vérandas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *