Comment ouvrir une boulangerie ?

S’il devait exister une valeur sure dans notre société française contemporaine, c’est bien le pain. Cet aliment séculaire est d’ailleurs un vrai indicateur de la santé de notre économie : nombre de Français évaluent l’inflation à l’aune de l’évolution de son prix. Et n’oublions pas l’image d’Épinal du français et de sa baguette sous le bras. Ainsi s’il existe un secteur d’entreprise qui a un bel avenir, c’est bien celui de la boulangerie. Mais comment faire pour créer et ouvrir une boulangerie ?

Boulangerie ou dépôt de pain ?

Pour avoir le droit de nommer votre établissement boulangerie, il est nécessaire de confectionner vous-même du pain sur place. C’est-à-dire pétrir, fermenter, façonner, cuir et, bien sur, vendre. Sans cela, par exemple si vous ne faites que cuire votre pain sur place, alors votre établissement sera un dépôt de pain.

Être boulanger

N’importe qui ne peut pas se prétendre boulanger, quand bien même il aurait les connaissances nécessaires pour fabriquer du pain. Le métier de boulanger est un métier réglementé, c’est-à-dire qu’il faut avoir un diplôme pour pouvoir l’exercer légalement. Ainsi il vous vaudra un Certificat d’Aptitude Professionnelle, un Brevet d’Enseignement Professionnel, un Baccalauréat Professionnel voire un Certificat Professionnel ouvrant droit au titre. Et, bien entendu, ce diplôme devra être spécifique à la boulangerie. Inutile de prétendre être boulanger avec un CAP pâtissier par exemple.

S’équiper

Cela va s’en dire, une boulangerie a besoin d’équipement technique, pour cuire le pain par exemple. Mais pas uniquement. Vous aurez également besoin d’acquérir des meubles de boulangerie fonctionnels pour aménager votre boutique. Pensez avant tout à un mobilier répondant aux exigences sanitaires, mais également au côté fonctionnel.

Respecter les normes

Comme dans tous les métiers de l’alimentation, les boulangeries sont soumises à des normes qu’il vous faudra respecter. Il faudra que votre établissement remplisse des normes de sécurité, sanitaires, d’accessibilité ou sur les installations techniques. Vous aurez aussi des obligations d’affichage, tel que les prix ou alors l’indication des ingrédients potentiellement allergènes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *