Comment soigner une infection urinaire ?

L’infection urinaire se manifeste par des symptômes souvent désagréables comme les brûlures. Pour ne pas laisser l’infection se développer, il faut adopter les bons gestes. Voici quelques conseils pour vous aider à soigner une infection urinaire.

Boire de l’eau

Lorsqu’une infection apparaît, cela signifie que votre vessie contient des bactéries. Ces bactéries se prolifèrent dans la paroi de la vessie et provoquent son irritation. L’objectif du traitement sera donc de les débusquer de cette zone. Une solution simple consiste à uriner pour les évacuer. Pour ce faire, il est conseillé de boire beaucoup d’eau, soir 1,5 litre en 30 mn. Une heure après votre vessie sera pleine, ce qui vous permet d’évacuer les bactéries en urinant à plusieurs reprises.

Il s’agit d’une solution doublement bénéfique pour la vessie, puisque l’eau permet de diluer la concentration des urines, qui deviennent donc moins agressives pour la paroi. Dans la même catégorie, si vous êtes atteint d’une incontinence urinaire, vous pouvez vous renseigner pour tout savoir sur les infections urinaires.

Contrôler votre température

On distingue deux types d’infections urinaires : une infection urinaire qui provoque une fièvre et une infection urinaire avec une température normale. Pour une femme atteinte d’une infection urinaire et ayant constaté que sa température est élevée, il faut vous faire consulter le plus tôt possible. En effet, ceci pourrait être le signe d’une pyélonéphrite. Il s’agit du cas où l’infection serait remontée jusqu’à votre rein. Dans ce cas, la prise d’antibiotiques est requise pour éviter que votre organe ne soit endommagée. Avant votre rendez-vous prenez la précaution de boire beaucoup d’eau comme indiqué ci-dessus pour votre bien-être

En ce qui concerne les hommes, l’infection urinaire n’est pas aussi fréquente que chez les femmes, mais est décelée chez certains individus. Si un homme atteint par cette infection a également une forte température, il devra prendre rendez-vous avec un médecin. Dans ce cas, il peut s’agir d’une infection de la prostate, qu’il faut traiter en prenant des antibiotiques sur une période de 3 semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *