Divorcez à l’amiable pour plus de rapidité et d’efficacité

Selon des études, la moitié des couples mariés devrait divorcer un jour. L'amour, ce sentiment inexplicable peut arriver sous la magie d'un coup de foudre, mais au fil du temps, des conflits peuvent apparaître, ce qui peut donc engendrer quelques difficultés dans la vie à deux. Aujourd'hui, les couples souhaitant divorcer par consentement mutuel peuvent se séparer sans se ruiner, sous un mois environ.

Un divorce rapide et peu coûteux

Effectivement, aujourd'hui, il est possible de se séparer en toute simplicité. Le consentement mutuel a été mis en place en France par la loi du 11 Juillet 1975, mais peut être désormais s'effectuer sans la présence d'un juge depuis le 1er Janvier 2017. Le couple peut alors demander un divorce à l'amiable en faisant appel à un avocat spécialisé dans le divorce.

Cependant, les deux parties désirant se séparer doivent être en accord sur différents points comme le partage des biens acquis durant le mariage, la garde des enfants, le montant de la pension alimentaire et autres. Pour plus de praticité et de rapidité, il est possible d'effectuer la procédure en ligne, qui coûtera beaucoup moins cher qu'une procédure classique. 

Une séparation respectant votre vie privée

Le divorce par consentement mutuel peut s'enregistrer sous un mois, mais il devra être authentifié par un notaire. Pour divorcer en ligne, il faudra remplir un questionnaire en vue d'obtenir un devis personnalisé aussitôt. Rapidement, le dossier sera transmis et une fois votre signature apposée, la procédure démarrera.

De plus, vous pourrez peut-être bénéficier de l'aide d'un avocat gratuitement ou à moindre coût si vous bénéficiez d'une aide juridictionnelle. Ainsi, vous pourrez divorcer sans difficulté et sans avoir besoin d'attendre plusieurs mois, ce qui reste assez réjouissant pour les plus pressés. De plus, en choisissant cette solution, vous ne serez pas obligé de donner les raisons de votre divorce, car vous n'aurez pas à les exposer devant vos avocats ni devant le notaire en charge d'authentifier votre séparation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *