Gros plan sur l’achat de citernes pour la récupération d’eau de pluie

Que vous soyez un simple particulier, une entreprise ou encore un agriculteur, la récupération d’eau de pluie peut vous aider à réaliser de multiples tâches. En plus d’être écologique, cette pratique vous permettra d’économiser considérablement sur vos factures d’eau. Et pour réussir le stockage de votre eau de pluie, optez pour des citernes en plastique, prisées pour leur praticité.

Des cuves compactes pour un stockage de qualité 

En fonction de vos besoins, vous pourrez opter pour un large éventail de contenants. Cuves de 300, 600 ou encore de 1.000 litres, vous aurez l’embarras du choix lors de l’achat de votre citerne pour la récupération d’eau de pluie. Et pour davantage de confort à l’usage, privilégiez les modèles surélevés, installés sur palette. Ainsi, vous n’aurez aucun mal à ouvrir le robinet tout en bas.

Pourquoi miser sur des cuves en plastiques ? Tout simplement parce qu’elles sont plus durables, résiste mieux aux intempéries et à l’usure du temps. Par ailleurs, ces citernes de récupération d’eau de pluie ne craignent pas les chocs et peuvent même proposer un traitement anti-UV, une protection de choix contre la formation des micro-algues.

Et grâce à leur aspect compact, vous n’aurez aucun mal à les entreposer en extérieur ou en intérieur, pour une occupation optimale de la place.

Combien débourser pour l’achat d’une cuve de qualité ?

Le prix d’une citerne pour la récupération d’eau de pluie est fonction de multiples facteurs, dont principalement le volume. En moyenne, il faudra débourser entre 120 et 170 € pour l’acquisition d’une citerne. Mais pour profiter du meilleur rapport qualité/prix, il est vivement conseillé de se rapprocher auprès d’un spécialiste de l’emballage industriel. 

En lui soumettant vos besoins, vous pourrez profiter d’un large éventail d’offres de premier choix. Dans la foulée, vous accéderez à un catalogue complet d’accessoires performants (bidons plastiques, kits de raccordement, raccords pour arrosage, fûts métalliques, etc.). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *