Les astuces pour bricoler sa moto comme un pro

Tour à tour considéré comme une forme de rébellion, une solution antistress et anti-routine, astuce anti gaspillage ou geste écologique notamment, le DIY (Do It Yourself) compte de plus en plus d’adeptes. Vous faites sans doute partie de la communauté DIY et êtes abonnés à la blogosphère qui lui consacre de nombreux posts. Quoi qu’il en soit, que vous soyez ou non un adepte confirmé, le « faire soi-même » est un moyen de vous accomplir, de ressentir une certaine fierté, bref de développer vos compétences et votre créativité. Et, il est un domaine dans lequel cette tendance connait de plus en plus d’aficionados : la mécanique. Alors que les tarifs des révisions ou le remplacement de pièces défectueuses de votre moto en particulier, vous font dresser les cheveux sous le casque, il est possible de devenir un vrai pro. 

Entretenir sa moto, les conseils de base 

Si de plus en plus de Français s’adonnent à diverses tâches, quel que soit le domaine, une chose est sûre : il est primordial de bien se renseigner sur les techniques à réaliser, mais aussi et surtout, avoir en votre possession l’équipement adapté. Inutile donc d’envisager de redonner une seconde vie à votre moto sans au préalable acquérir les accessoires moto qui conviennent

S’équiper pour mieux travailler

À l’image de ceux qui font des gâteaux, de ceux qui cousent, qui créent des produits de beauté ou encore qui conçoivent des jeux pour apprendre les conjugaisons notamment, une chose est sûre, il convient d’avoir le matériel adéquat pour mener à bien vos tâches de bricolage sur moto. Et aujourd’hui, acheter des accessoires, des pièces détachées sur le web est facile. D’ailleurs, le fait d’acheter vous-même une pièce détachée ou un accessoire de moto s’appelle le « buy and fit ». Après libre à vous de la poser, de demander à un mécanicien de le faire ou encore de vous rendre dans un garage. Bien entendu, grâce à une plateforme il est très facile de trouver la pièce qu’il vous faut dépendamment de la marque, de la cylindrée, du modèle, mais aussi de l’année de votre moto. Bref, le net est une véritable caverne d’Ali Baba. 

Monter soi-même 

En optant pour du matériel de professionnel, le résultat n’en sera que meilleur. Bien entendu, outre la pièce ou l’accessoire que vous aurez choisi, vous devez opter pour la tenue adéquate. Un masque, des lunettes de protection, des chaussures de sécurité et une tenue vestimentaire qui ne craint pas notamment, vous permettrons alors de vous prémunir des projections, des brasures, de travailler en toute sécurité. Mieux vaut également protéger le sol avec une bâche. Si vous êtes débutant, vous pouvez aussi opter pour des kits tout prêts. En marge, prévoyez une trousse de premiers soins, personne n’étant à l’abri d’une blessure. Une fois fait, vous pourrez suivre un stage, vous référer aux tutoriels en ligne ou bien vous rendre dans l’un des repair-café près de chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *