Les avantages d’un divorce à l’amiable

Si de nombreux couples en France optent pour le divorce par consentement mutuel, c’est bien parce qu’il s’agit du type de séparation le plus avantageux. Le divorce à l’amiable est plus rapide et moins coûteux qu’un divorce contentieux et ne nécessite pas l’intervention d’un juge.

Un divorce rapide et moins coûteux

Le principal avantage d’une séparation par consentement mutuel sans juge est que la procédure est plus rapide. Seule une période de réflexion de 15 jours est obligatoire, entre la date de réception de l’acte de divorce et sa signature par les conjoints. De ce fait, dès que les époux trouvent un accord pour l’organisation et les effets de la séparation, le divorce peut être effectif en un mois ou un mois et demi.

Par ailleurs, la rapidité du divorce par consentement mutuel a un impact sur le coût de la procédure. Même si chaque époux a l’obligation d’avoir son propre avocat pour défendre ses intérêts, la simplicité du divorce atténue les coûts. De plus, vous pouvez contacter le cabinet d’avocat Géraldine Laborie, pour bénéficier de tarifs réduits à partir de 210 euros, pour divorcer en un mois. Cet avocat spécialiste en droit de la famille se charge de l’analyse de votre situation, de la rédaction et de l’envoi du projet de convention, ainsi que du dépôt de la convention.

Un divorce intime et apaisé

Un autre avantage du divorce à l’amiable est qu’il requiert un accord entre conjoints. Les époux doivent pouvoir collaborer pour s’organiser sans l’intervention d’un juge, afin de définir les modalités du divorce et ses conséquences. Une opération qui nécessite de mettre de côté tous les conflits et d’avoir de meilleurs rapports d’après-divorce.

Un dernier point important est le fait que ce type de séparation permet au couple de garder une certaine intimité. Tout se décide entre les deux parties, puis les avocats rédigent la convention qui est enregistrée par le notaire. Les époux n’auront donc pas à exposer grandement leur vie privée devant un juge. Un moyen de préserver les enfants des faits de société occasionnés par un divorce contentieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *