MONTESSORI UNE METHODE D’APPRENTISSAGE POUR LES ENFANTS

Montessori, c’est le nom d’une pédagogie destinée à l’apprentissage éducatif des enfants en se basant sur des aspects sensoriels et kinesthésiques. Mme Montessori était une psychiatre italienne, précurseur dans les sciences de l’Education au xxème siècle.

LA METHODE MONTESSORI, UNE EDUCATION PESRONNALISEE

Dès la fin du 19ème siècle, Maria Montessori observe les enfants dans leur scolarité, en particulier les déficients sensoriels. Elle teste des méthodes et s’attache à l’environnement et à l’attention des enfants. Elle respecte les phases propres à chacun qui devient libre de son activité. Elle étoffe ses connaissances tout au long de sa vie.

LES FACULTES DES ENFANTS

Maria Montessori découvre que les enfants laissés libre du choix de leur apprentissage étaient plus engagés dans la découverte de leur environnement. Ils s’adaptent et sont doués de concentration.

Ce n’est pas à l’enfant de se plier à un cursus éducatif mais lui qui est guidé vers ses propres choix. Il n’est pas limité dans le temps qu’il passe à la découverte d’une activité. Cela contribue à construire son intelligence. Il peut aller au bout de qu’il entreprend en le testant. Il est capable de progresser vers la complexité et l’abstrait.

Les phases d’apprentissage se déroulent soit en groupe soit individuellement, à raison de 2 ou 3 heures par demies journées. Le matériel attrayant, correspond à la physiologie des enfants.

Ils ont accès à un système d’autocorrection en autonomie. Cela les rend indépendants des adultes. Ils acquièrent ainsi une maturité et une confiance en eux-mêmes.

Cette méthode s’accompagne de valeurs de respect et de tolérance.

C’est ainsi que Maria Montessori a conçu une méthode scientifique. Cette méthode s’adresse aux enfants dès leur naissance jusqu’à l’âge adulte.

LES PHASES DE LA METHODE MONTESSORI

Dès les 2-3 mois d’un enfant et jusqu’à la marche, on parle de « nido » puis jusqu’à leur 3 ans, il s’agit de la « communauté enfantine ».

De 3 à 6 ans, l’enfant rejoint la « maison des enfants ». Il y trouvera le matériel de la vie quotidienne et le matériel dit sensoriel. Celui-ci sert à faire connaissance avec les concepts abstraits tels que les formes, les textures… Ces deux approches conduisent à l’apprentissage des mathématiques et du langage, précurseur de l’écriture.

De 6 à 12 ans, les enfants progressent en groupe autour de projets. Cette phases mêlent imagination et réflexion.

A l’adolescence, l’expérience de terrain en groupe prévaut. C’est une mise en pratique des connaissances acquises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *