Musculation : pourquoi faut-il arrêter de faire n’importe quoi ?

Aujourd’hui, tout le monde cherche à avoir un corps de rêve, comme on en voit dans les magazines. Malheureusement, force est de constater que tout le monde n’a pas la même morphologie, les mêmes prédispositions en matière de sport et chercher à tout prix à ressembler aux autres peut se révéler assez dangereux. Ceux qui cherchent à avoir le corps parfait devraient réfléchir à trois choses avant de se lancer.

On ne peut pas tous faire de la culture physique

Tout le monde n’a pas les mêmes capacités sportives. Et forcer son organisme à encaisser des efforts intenses, voire traumatiques, pour les muscles, les os et les articulations peut s’avérer dangereux pour la santé. Avant de débuter un nouveau sport, quel qu’il soit, il est important d’avoir l’avis d’un professionnel de santé. Après la quarantaine, n’espérez pas devenir un grand sportif de haut niveau ou vous risquez de vous faire plus mal qu’autre chose. Soyez raisonnable dans vos efforts et dépensez-vous intelligemment sans frôler le point de rupture.

Que penser des poudres hyperprotéinées

Elles sont très efficaces pour perdre du poids rapidement, pour prendre de la masse musculaire et augmenter rapidement l’intensité de vos efforts. Mais réfléchissez bien. Est-ce que la recherche d’un corps parfait mérite que vous ne profitiez plus des plaisirs d’une gastronomie variée et que vous ne vous fassiez plus plaisir en mangeant ? La vie est courte, et avoir un corps de rêve ne vous rendra pas immortel. Profitez de la vie, et vous pouvez très bien entretenir votre corps avec un régime sain tout en vous faisant plaisir.

Adoptez un programme plus sain

Acceptez le fait que votre corps est unique et qu’il faut lui donner du temps pour s’adapter à un nouveau régime, c’est ce que pensent de plus en plus de professionnels spécialisés dans le développement personnel. Ils vous proposent désormais des programmes plus sains qui allient une bonne nutrition à des exercices physiques adaptés à chaque morphologie. Réfléchissez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *