Pourquoi confier son bien à une agence immobilière ?

Si vous avez fait l’acquisition d’un bien à but locatif, il est recommandé d’en confier la gestion à une agence immobilière. Il s’agit d’une solution qui vous permet de bénéficier de plusieurs avantages, notamment l’expertise de professionnels et les garanties. Voici les différentes raisons de confier son bien à une agence immobilière.

L’accompagnement par des professionnels

Pour la location, l’achat ou la vente d’un bien, les professionnels de l’immobilier restent les plus en mesure d’accompagner les propriétaires ou futurs acquéreurs dans leurs projets. Concernant la gestion locative, l’agence immobilière aide le propriétaire du bien à fixer le coût du loyer, en tenant compte des indices de référence actuels. Elle a également pour mission d’optimiser la location pour améliorer la rentabilité de l’investissement.

De ce fait, au besoin, l’agence peut vous proposer un nouvel aménagement et des travaux de rénovation, en vue de revaloriser votre propriété. Il s’agit du “home-staging”, effectué dans l’objectif d’augmenter le prix du loyer. De même, les propriétaires bénéficient de conseils sur les questions d’ordre fiscal. Ce qui est possible grâce à une connaissance des privilèges fiscaux relatifs à la location d’un logement. D’autres interrogations liées à l’assurance ou à la détermination des charges peuvent également être étudiées par l’agence. Dans le 17e arrondissement de Paris, vous pouvez trouver une agence immobilière à ternes.

Les garanties en cas d’impayés

L’avantage de confier la gestion locative de son bien à une agence est que vous bénéficiez d’une couverture en cas de conflit ou d’impayés, grâce aux différentes garanties. Le rôle de la société immobilière sera de vous informer sur ces dispositifs et leurs différents avantages. Parmi les assurances proposées en agence, on distingue la garantie des risques locatifs (GRL).

Ce dispositif permet une couverture à hauteur de 70 000 euros contre les impayés. Il prend en charge le recouvrement des dettes du locataire, mais également les dégradations notées sur l’habitation à hauteur de 7 700 euros. Cette garantie peut cependant être contractée par les propriétaires sous certaines conditions : le bien doit être la résidence principale du locataire et le montant du loyer doit être inférieur à 2 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *