Pourquoi faire appel à un courtier en crédit immobilier ?

Pour obtenir votre prêt immobilier, faire appel à un courtier est une idée pertinente. En effet, cet expert du crédit vous permettra de répondre aisément à certaines questions. Vous profiterez aussi de sa connaissance des établissements prêteurs et des points de procédure importants à ne pas négliger pour obtenir un emprunt immobilier à taux avantageux. Explications.

Comprendre la procédure

Souvent, faire appel à un courtier immobilier commence par l’usage d’un comparateur. Le but est d’estimer le coût de l’opération. Ensuite, l’on se dit qu’il est intéressant de passer par un courtier afin de gagner du temps et d’obtenir de précieux conseils. Obtenir un prêt immobilier passe par une phase de réflexion. Objectif : déterminer votre profil et vos attentes. Le courtier en prêt immobilier est un facilitateur. Vu sa position neutre, il est schématiquement placé entre l’emprunteur, c’est-à-dire vous et entre l’organisme prêteur. L’assistance du courtier commence dès le moment où vous réunissez les éléments de votre dossier. Elle se poursuit en vous prodiguant des conseils avisés et se termine quand vous déterminez l’offre de crédit et à laquelle vous souscrivez.

Questions à élucider

Pour votre souscription de crédit immobilier, vous devez répondre à quelques questions basiques. Par exemple : quels sont les avantages à recourir à tel ou tel type de crédit ? Le courtier en prêt immobilier va vous transférer sa connaissance des établissements prêteurs et des points de procédure importants. Grâce à votre courtier, vous serez quasi-certain de parvenir à emprunter à taux avantageux. De plus, cet intermédiaire est spécialisé dans la recherche de taux de crédit immobilier les plus bas du marché ! Bref, c’est un expert qui vous fait gagner du temps et de l’argent.

Comment travaille un courtier en crédit immobilier ?

En allant sur son site internetou en le contactant par courrier électronique, vous saurez rapidement quel est le champ d’intervention habituel du courtier avec lequel vous souhaitez travailler. Pour rappel, certains ne collaborent qu’avec une centaine d’établissements partenaires. Ces derniers pouvant être : d’une part, autant des grandes banques disposant d’un large réseau et d’un fort maillage territorial. D’autre part, des organismes financiers spécialisés voire des caisses régionales et des mutualistes. L’intermédiaire négocie les taux de crédit très bas directement avec les directions financières. Il est rémunéré en tant qu’apporteur d’affaires. Par exemple : pour une acquisition immobilière valant 150 000 €, le gain du courtier peut s’élever à 6 000 € ce qui représente 1 à 2 m² du logement acquis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *